LE COLLECTIF LYNCEUS

Plus d'informations sur le collectif Lyncéus sur:

 

CO-DIRECTION ARTISTIQUE :

Sébastien Depommier,

Antonin Fadinard

François Hébert

Lena Paugam

Fanny Sintès

ADMINISTRATION -PRODUCTION: Lucie Skouratko 

DIFFUSION - COORDINATION : Solange Thomas

lynceusfestival@gmail.com

« Voici le jour et nous y croyons »

ANDRE GIDE – Les Nourritures terrestres, Livre 6, « Lyncéus »

            LYNCEUS est un collectif d’artistes de théâtre et de cinéma. Son projet se construit autour d’un festival de création dédié aux écritures contemporaines sous toutes leurs formes.

            Créée en 2013 par Lena Paugam, la compagnie s’est installée dans la commune de Binic, dans les Côtes d’Armor (22). C’est une association de type loi 1901. Elle est codirigée depuis 2015 par cinq artistes : Sébastien Depommier, Antonin Fadinard, François Hébert, Lena Paugam, Fanny Sintès.
 

Vivier de créateurs issus du Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris, de l’école de la Femis, du Centre National des Arts du cirque et de l’Ecole Nationale des Arts Décoratifs de Paris, le collectif Lyncéus agit pour un spectacle vivant de part et d’autres des théâtres, pour un public à la fois populaire et averti, innocent et spécialiste, pour un public curieux et désirant. Elle entend s’immiscer là où on l’attend peu, elle désire surprendre, se laisser difficilement définir, se risquer aussi bien à des formes classiques qu’à des formes innovantes. De création en création, elle se compose un répertoire qui atteste de l’amplification de son savoir-faire et de sa recherche.

          Depuis 2014, le LYNCEUS FESTIVAL est un temps fort de la saison estivale dans la ville de Binic – Etables-sur-mer, dans les Côtes d’Armor. Les artistes du collectif y proposent chaque année une série de créations in situ issues de commandes d’écriture auprès d’auteurs et d’artistes de leur génération. De la résidence d’écriture à la publication des œuvres (Les Editions Théâtrales sont partenaires du festival) en passant par leur représentation, Lyncéus s’engage en faveur de l’émergence des écritures contemporaines au cœur même de la cité.

 

          Espace d’expérimentations in situ, incubateur de projets innovants et pluridisciplinaires, pépinière pour les écritures contemporaines, ce festival se démarque depuis quatre ans par son dynamisme et la qualité de ses propositions artistiques. Au programme, théâtre, danse, cinéma, installations, expositions, tables rondes et discussions impromptues.

Vidéo ci-contre - 

 "VOICI LE JOUR ET NOUS Y CROYONS", un film documentaire réalisé en 2017 par Sylvain Bouttet sur les résidences de création du Lyncéus Festival 2017 - Lien Viméo: 

voici le jour H264 

https://vimeo.com/275485192

Code : lynceus

Au printemps 2015, Lena Paugam écrit dans LE CRI DE L'ORMEAU:

 

"Les artistes du Lyncéus-Théâtre ont décidé en 2013 de s’installer dans les Côtes d’Armor avec un projet bien précis : inscrire leur pratique artistique sur un territoire, la concevoir avec et pour ses habitants, soulever des problématiques, lancer des débats, éveiller le désir d’un lien social plus fort, alimenté par la pensée critique et l’engagement citoyen. Nous considérons le théâtre comme une chose publique. Parce qu’il agit à travers la rencontre des artistes et de leurs spectateurs, le théâtre permet de réfléchir à ce qui s’éprouve universellement, il appelle à une réflexion émancipée de tout nombrilisme, à une pratique engagée au service de l’Humain dans sa totalité. De l’historiette à la grande Histoire, il observe les mouvements intimes du monde et en témoigne à travers des signes émis pour être ressentis aussi bien individuellement que collectivement.

 

 Le théâtre d’art n’a pas vocation à divertir, il ne s’écrit pas pour donner un moyen d’échapper à soi et au monde, au contraire, il cherche à convertir l’émotion en force de vie, agit pour chacun, en chacun, personnellement. Sa puissance est dans le verbe, il nomme le monde, lui donne la parole. Il écrit la part indicible du sentiment, crée à partir du non-dit, du secret, du caché, il prononce la partie honteuse des choses, la marge des esprits, la part délirante des corps. Le théâtre se moque du danger, il est courageux pour tous, il danse au bord des précipices. Le théâtre d’art travaille pour la pensée mais agit sur les sens. C’est aux âmes qu’il s’adresse, pas seulement aux têtes. Nous ne souhaitons pas défendre un théâtre réservé aux intellectuels. Nous pensons en revanche que l’idée d’un théâtre d’art et non de divertissement est à défendre pour la garantie d’un espace où la parole s’engage librement dans une réflexion sur la condition de l’homme contemporain.. "

 

Lire la suite sur KuB : https://www.kubweb.media/page/echo-theatre-lena-paugam-xavier-maurel-lynceus-festival/

Vidéo ci-contre - LYNCEUS FESTIVAL 2018 - LE TEASER

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now